Benoît Toqué




Benoît Toqué est né au bord d’un lac un jour férié de 1987. Il fait régulièrement des lectures publiques ou des performances. Il est fréquemment publié en revue aussi bien papier que numérique (TXT, La Mer gelée, Nioques, La vie manifeste, remue.net ou tapin²). Il coédite par ailleurs la revue en ligne bilingue espagnol-français Fracas, et s’occupe du programme 3’30 sur la web Radio O.



  • Contrariétés

    80 p., 14/19 cm, 11,50 €
    isbn : 979-10-97146-26-9

    L’ écriture de Benoît Toqué est plurielle. Elle alterne entre poésie, récit, autofiction et fiction critique, et Benoît Toqué s’ingénie fréquemment à les hybrider au sein de ses Contrariétés, en cultivant un art de l’écart et du débordement.
    Tout à la fois journal d’écriture, encyclopédie personnelle des mondes de la création artistique c’est encore un regard sur l’invention de la fiction. Et tout cela n’est pas dénué d’humour.

    Extrait :

    Christophe Tarkos est un poète français, un caisson, ou un sac, d’obédience littérale et matérialiste, une bulle spéculative, à une face, qui gonfle et nous dit que « L’argent est la valeur sublime », ce qui se tient.

    Pendant ce temps, partout dans le monde, le poète parisien/new-yorkais Marcel Duchamp, de confession complexe et de nationalité plasticienne, réalise des jeux de mots en trois, et même : quatre dimensions.

    L’espace mental est contrarié.

    PNG - 1.2 ko